Voir toutes nos fiches conseils
Dossier spécial Coronavirus (COVID-19)

Coronavirus (COVID-19) : les mesures pour les commerçants et les distributeurs

Rédigé par l'équipe WebLex.

Face à la propagation du coronavirus, de nombreuses mesures ont été prises par le Gouvernement. Certaines d’entre elles intéressent spécifiquement les commerçants et les distributeurs.


Coronavirus (COVID-19) : des activités autorisées

Des activités commerciales interdites. Par principe, les activités commerciales recevant du public doivent être fermées jusqu’au 15 avril 2020.

Des dérogations pour le secteur alimentaire. Toutefois, certaines activités commerciales peuvent tout de même continuer à accueillir du public, à savoir : les commerces alimentaires (boulangerie, charcuterie, épicerie, supermarché, etc.), les stations-essence, les débitants de tabac, les réparateurs de matériels informatiques et les blanchisseries.

Le saviez-vous ?

Le gouvernement a mis en ligne un guide pratique à destination des commerçants, artisans et indépendants, en vue de favoriser la mise en place d’une vente à distance de leurs produits. Ce guide est disponible sur le lien suivant : https://www.francenum.gouv.fr/comprendre-le-numerique/artisans-commercants-independantscomment-maintenir-une-activite-economique.


Coronavirus : le e-commerce est favorisé

Le but. Pour permettre aux petits commerces de poursuivre leur activité malgré le confinement de leur clientèle, le Gouvernement souhaite favoriser la mise en place de systèmes de vente en ligne. Pour cela, différentes mesures ont été prises.

Guides pratiques. Le Gouvernement a mis en ligne deux guides pratiques pour favoriser la mise en place de la vente en ligne par les commerçants, artisans et indépendants :


Engagements des entreprises spécialisées en e-commerce. Répondant à l’appel lancé par le gouvernement, certaines entreprises spécialisées en e-commerce ont également mis en ligne plusieurs offres préférentielles à destination des petits commerces, afin de les accompagner dans la mise en place d’un service de vente à distance. Ces offres, qui touchent notamment au développement du site marchand, sont accessibles sur le lien suivant : https://www.economie.gouv.fr/coronavirus-e-commerce-offres-preferentielles-commercants#. Les tarifs des offres sont réduits, et celles-ci sont pour la plupart sans engagement de durée.


Coronavirus (COVID-19) : les boulangeries peuvent ouvrir toute la semaine

La réglementation des boulangeries… Actuellement, la réglementation impose une fermeture hebdomadaire d’au moins 1 jour aux boulangeries.

… face au coronavirus… Mais, suite aux mesures de confinement, de nombreuses personnes ont constitué des stocks alimentaires importants, y compris en pains.

Un souhait… Pour pouvoir faire face à l’importante demande des consommateurs, la Fédération des entreprises de boulangerie a demandé au Gouvernement s’il était possible de déroger à la réglementation en ouvrant 7 j/7.

… exaucé par le Gouvernement. Ce dernier lui a répond positivement : face à la crise sanitaire, les boulangeries sont donc temporairement autorisées à ouvrir toute la semaine, si elles le souhaitent.


Guide des bonnes pratiques pour protéger ses salariés

Obligation de sécurité. Dans ce contexte épidémique, vous devez veiller à limiter la propagation du virus, surtout au sein de votre entreprise. Le Ministère précise même que la présence des salariés à leur poste dépendra de leur confiance dans votre capacité à répondre à leurs inquiétudes et à les protéger contre les risques liés au virus.

Bonnes pratiques dans le secteur de la distribution.Le Ministère du travail recommande à l’employeur de mettre à disposition de ses salariés du savon ou de gel hydroalcoolique en quantité suffisante pour permettre un lavage de mains régulier. Il conseille de n’ouvrir qu’une caisse sur 2 et de faire passer les clients par une travée vide avant de récupérer leurs achats sur la caisse où ils ont été scannés par le(la) caissier(ère). Il encourage, enfin, l’installation de parois de plexiglas pour protéger les caissiers lorsque les règles de distanciation ne peuvent être tenues.

Et pour la logistique. Là encore, le Ministère du travail recommande à l’employeur de mettre à disposition de ses salariés du savon ou de gel hydroalcoolique en quantité suffisante pour permettre un lavage de mains régulier. Il prône, en outre :


Lire la suite