Voir toutes nos fiches conseils
Dossier spécial Coronavirus (COVID-19)

Coronavirus (COVID-19) : les mesures pour le CHR

Rédigé par l'équipe WebLex.

Face à la propagation du coronavirus, de nombreuses mesures ont été prises par le Gouvernement. Certaines d’entre elles intéressent plus particulièrement les professionnels du secteur CHR…


Coronavirus (COVID-19) : des activités autorisées

Des activités commerciales interdites. Par principe, les activités commerciales recevant du public doivent être fermées jusqu’au 15 avril 2020. Sont notamment visés les restaurants et les bars.

Des dérogations. Toutefois, certaines activités commerciales peuvent tout de même continuer à accueillir du public, et certaines concernent les professionnels du CHR, à savoir :


Activité partielle. Par principe, du fait de l’interdiction des activités commerciales recevant du public, les professionnels du CHR peuvent prétendre au dispositif de l’activité partielle. Toutefois, les activités de vente à emporter et de « drive » étant autorisée, certains restaurateurs se heurtent à un refus, de la Direccte, du bénéfice de l’activité partielle pour ces activités.


Coronavirus (COVID-19) : des hôtels réquisitionnés

Des mesures pour les sans-abris. A l’heure du confinement, le Gouvernement a dû prendre de nombreuses mesures pour les sans-abris.

Report de la trêve hivernale. Il a ainsi décidé de reporter de 2 mois la fin de la trêve hivernale, soit jusqu’au 31 mai 2020, et ainsi empêcher que de nouvelles personnes se retrouvent à la rue.

Des structures d’accueil pour les malades. Il a aussi décidé d’ouvrir des structures d’hébergement devant spécifiquement accueillir des sans-abris atteints du coronavirus.

Réquisition des chambres d’hôtels ! Par ailleurs, le Gouvernement a également décidé de réquisitionner des chambres d’hôtel afin de mettre à l’abri les sans-abris.

Bon à savoir. Notez que la plupart des groupes hôteliers se mobilisent déjà pour participer à l’accueil des sans-abris.