Voir toutes les actualités
25 03
2020
Actu Juridique

Coronavirus : les possibilités de déplacement sont (encore) restreintes

Rédigé par l'équipe WebLex.

En raison de la crise liée à l’épidémie du coronavirus, des mesures ont été prises pour limiter les déplacements de la population. Celles-ci viennent, de nouveau, d’être restreintes suite à la parution d’un nouveau décret.


Durcissement des possibilités de déplacements

Actuellement, et jusqu’au 31 mars 2020 (mais il est envisagé de prolonger cette période de confinement), il est interdit à toute personne de se déplacer hors de son domicile, à l’exception notamment des déplacements liés aux besoins essentiels de la famille, à la santé, pour des motifs professionnels notamment.

Toute personne qui se déplace doit présenter, en cas de contrôle, une attestation justifiant de l’un ou l’autre de ces motifs.

Face à la propagation grandissante du virus, le gouvernement a durci les conditions de déplacements autorisés.

A compter du 24 mars 2020, les déplacements liés à l’activité physique des citoyens sont limités à une heure par jour, et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile. Toute pratique collective d’un sport reste interdite.

Les déplacements pour motifs de santé ne sont autorisés qu’à la condition que les consultations ou les soins ne puissent pas être assurés à distance ou différés, sauf pour les patients atteints d’une affection longue durée (ALD). Seuls les soins urgents justifient donc désormais la sortie hors du domicile.

Le préfet du département peut prendre des mesures plus restrictives encore si les circonstances locales l’exigent.

L’attestation à présenter lors d’un déplacement a été mise à jour en conséquence.