Voir toutes les actualités
03 04
2020
Actu Sociale

Coronavirus : les missions de la médecine du travail adaptées

Rédigé par l'équipe WebLex.

Les services de santé au travail ont pour mission de protéger la santé des travailleurs au regard de leur activité. A ce titre, ils participent à la lutte contre la propagation du coronavirus grâce à de nouvelles prérogatives et une nouvelle organisation, applicables jusqu’au 31 août 2020 au plus tard…


Médecine du travail : quelles prérogatives et quelle organisation ?


Dans le cadre de la crise sanitaire, les services de santé au travail doivent notamment :


A titre exceptionnel, les médecins du travail pourront, sous réserve d’un Décret qui reste à paraître, :



Toute visite médicale qui doit être réalisée à compter du 12 mars 2020 dans le cadre du suivi individuel de l'état de santé du salarié peut faire l'objet d'un report. Un Décret doit toutefois préciser les conditions de ce report (et notamment fixer la date à partir de laquelle les visites reportées pourront être réalisées).

Le report de la visite ne fait pas obstacle, le cas échéant, à l'embauche ou à la reprise du travail.

Les visites médicales ayant fait l'objet d'un report devront être organisées par les services de santé au travail selon des modalités qui seront définies par Décret et au plus tard avant le 31 décembre 2020.

La visite médicale peut être maintenue lorsque le médecin du travail l’estime indispensable compte tenu notamment de l'état de santé du travailleur ou des caractéristiques de son poste de travail.

Les services de santé au travail peuvent reporter ou aménager leurs interventions dans ou auprès de l'entreprise (telles que les actions en milieu de travail), lorsqu'elles ne sont pas en rapport avec l'épidémie de covid-19.

Si le médecin du travail estime que l'urgence ou la gravité des risques pour la santé des travailleurs justifie une intervention sans délai, il peut maintenir son intervention.