Voir toutes les actualités
17 11
2020
Actu Juridique

Coronavirus (COVID-19) : du nouveau pour les tests antigéniques

Rédigé par l'équipe WebLex.

Pour lutter contre la propagation de la covid-19, le Gouvernement a de plus en plus recours aux tests antigéniques, qui permettent d’obtenir des résultats rapidement. Pour étendre l’usage de ces tests, de nouvelles mesures viennent d’être prises. Explications.


Coronavirus (COVID-19) : des mesures pour intensifier l’usage des tests antigéniques

Désormais, les tests rapides d'orientation diagnostique antigéniques sont enregistrés dans le système d'information national de dépistage covid-19 (SI-DEP).

Par ailleurs, les procédures de mise en œuvre des dépistages sont assouplies pour permettre une réalisation massive de ceux-ci sur l'ensemble du territoire : pour cela, le régime d’autorisation est remplacé par un régime de déclaration préalable.

Ainsi, jusqu’à présent, le Préfet pouvait autoriser la réalisation d'un test antigénique ou le prélèvement d'un échantillon biologique dans tout lieu, autre que ceux dans lesquels exercent habituellement les professionnels de santé, qui présente des garanties suffisantes de qualité et de sécurité sanitaire.

Désormais, une simple déclaration auprès de la Préfecture suffit.

De même, il était possible d’autoriser la réalisation de la phase analytique des examens de détection du SARS-CoV-2 en dehors du laboratoire de biologie médicale, dans le respect des conditions de fiabilité, de sécurité et de qualité propres à ces examens.

Désormais, là encore, l’autorisation préalable de la Préfecture n’est plus nécessaire : une simple déclaration est suffisante.

Enfin, l'évolution de l'épidémie nécessite d'amplifier la capacité de test sur le territoire national. A ce titre, il est nécessaire d'étendre l'utilisation des tests rapides d'orientation diagnostique antigéniques.

Ainsi, jusqu’à présent, les tests rapides d'orientation diagnostique antigéniques nasopharyngés étaient réalisés dans les conditions suivantes :




Désormais, les tests rapides d'orientation diagnostique antigéniques nasopharyngés peuvent être réalisés dans le cadre de l'un ou l'autre des régimes suivants :




En cas de résultat négatif du test antigénique, les personnes symptomatiques âgées de 65 ans ou plus et les personnes qui présentent au moins un facteur de risque doivent être informées qu'il leur est recommandé de consulter un médecin et de confirmer ce résultat par un tests RT PCR.

Ce site utilise des cookies dans l’unique objectif de réaliser des statistiques d’audience (anonymes)