Voir toutes les actualités
16 04
2020
Actu Juridique

Auto-écoles : focus sur les stages « postpermis »

Rédigé par l'équipe WebLex.

Suite à l’obtention de son permis de conduire, un jeune conducteur peut, dans les mois qui suivent, suivre un stage « postpermis » afin d’obtenir plus rapidement la totalité de ses points sur le permis de conduire. Le Gouvernement a pris une mesure pour optimiser ce dispositif…


Auto-écoles : des stages complémentaires aux nombres d’élèves limités !

Une personne qui obtient son permis de conduire pour la première fois peut décider de suivre une formation complémentaire « postpermis », entre 6 et 12 mois après son obtention.

Le suivi de ce stage lui permet de bénéficier d’une réduction de la période probatoire de son permis de conduire (sous réserve de l’absence d’infraction entraînant la perte de points sur son permis) :


Le nombre de jeunes conducteurs par formation est compris entre 6 et 12. Toutefois, jusqu’au 10 novembre 2019, le nombre d’élèves était limité à 3, pour optimiser la qualité de cette nouvelle formation. Depuis cette date, le nombre maximal d’élèves est de nouveau fixé à 12.

Mais, constatant que les effets bénéfiques de la formation étaient effectivement meilleurs lorsqu’il n’y avait que 3 élèves, le Gouvernement a décidé de limiter à nouveau le suivi de la formation à 3 élèves, jusqu’au 31 décembre 2020.

Pour rappel, seules les auto-écoles labellisées « qualité des formations au sein des écoles de conduite » peuvent dispenser cette formation.