Voir toutes les actualités
11 05
2022
Actu Juridique

Quand un particulier se professionnalise… au détriment du voisinage…

Rédigé par l'équipe WebLex.

Un couple possédant des chevaux décide de transformer son hobby en activité professionnelle. Ce qui ne plaît pas au voisin, qui réclame des indemnités pour les troubles que lui cause cette nouvelle activité. Va-t-il les obtenir ?


Création d’une activité professionnelle : attention au voisinage

Un couple, qui possède des chevaux depuis des années, décide de se professionnaliser et de lancer une activité équine. A cet effet, il obtient de la commune l’autorisation de construire différents bâtiments, dont un grand manège en haut d’un talus.

Une professionnalisation dont se plaint le voisin, qui déplore :


Une professionnalisation que sanctionne aussi le juge : habitant en pleine campagne, le voisin est en droit de bénéficier du paysage et de la tranquillité inhérente à ce type de lieu. Les constructions du couple constituent donc un trouble anormal de voisinage.

Pour autant, parce qu’elles ont été édifiées légalement, elles ne seront pas détruites. Le couple devra simplement indemniser son voisin pour la perte de vue subie.

Quant au problème de nuisances sonores, le juge rappelle au couple qu’il doit impérativement respecter les jours et heures autorisées par arrêté municipal, sous peine de paiement d’une astreinte.

Ce site utilise des cookies dans l’unique objectif de réaliser des statistiques d’audience (anonymes)