Aller au contenu principal
Distributeur / Grossiste
Actu Fiscale

Importation et revente de tabac en outre-mer : une tolérance administrative en matière de TVA…

05 mai 2023 - 2 minutes
Attention, cette actualité a plus d'un an

Une société qui importe du tabac en Martinique et le revend à des distributeurs locaux fait l’objet d’un contrôle fiscal à l’issue duquel l’administration lui réclame un supplément de TVA. Une erreur, pour la société, qui rappelle qu’il existe une tolérance lui permettant de ne pas facturer et donc, de ne pas collecter de TVA sur ce type d’opérations… Une tolérance inapplicable, selon l’administration. Vrai ou faux ?

Rédigé par l'équipe WebLex.

Revente de tabac importé en outre-mer et TVA : la tolérance de l’administration a ses limites !

Une société exerce une activité d’import de tabac en Martinique et de revente à des distributeurs locaux.

À l’occasion d’un contrôle, l’administration fiscale lui réclame un supplément de TVA.

« Non ! », conteste la société, qui rappelle l’existence d’une tolérance administrative pour les entreprises qui distribuent du tabac importé, notamment en Martinique. Une tolérance qui leur permet de ne pas facturer, donc de ne pas collecter de TVA…

Sauf que pour bénéficier de cette tolérance, encore faut-il que les entreprises concernées renoncent à leur droit à récupérer la TVA payée à leurs propres fournisseurs (ce que l’on appelle le « droit à déduction de la TVA »), rappelle à son tour l’administration.

Ici, parce que la société n’a pas renoncé à son droit à déduction de la taxe, la tolérance invoquée n’est pas applicable !

Ce que confirme le juge, qui valide le redressement fiscal.

Pour un contenu personnalisé, inscrivez-vous gratuitement !
Déjà inscrit ? Connectez-vous
Voir les sources
La veille juridique, fiscale, sociale et patrimoniale pour vos collaborateurs
Abonnez vous à la newsletter
Accéder à WebLexPro
Accéder à WeblexPro