Coronavirus (COVID-19) : un nouveau classement en zone d’alerte

  • Fiche rédigée par l’équipe éditoriale de WebLex
  • Dernière vérification de la fiche : 24/09/2020
  • Dernière mise à jour de la fiche : 24/09/2020
Sources :

A compter du 26 septembre 2020, certains territoires où le coronavirus circule activement seront classés en zones d’alerte. De quoi s’agit-il ? Quel impact cela a-t-il pour les entreprises ? Réponses…


Coronavirus (COVID-19) : 3 catégories de zone d’alerte

Les départements où la covid-19 circule activement sont classés en zone rouge.

Face à la hausse de la circulation du virus, le Gouvernement a décidé qu’à compter du 26 septembre 2020, les départements situés en zone rouge seront classés dans l’une des catégories suivantes, selon leur situation sanitaire, pendant au moins 15 jours :

En zone d’alerte, la jauge des rassemblements sera limitée à 30 personnes dans les salles des fêtes et salles polyvalentes pour les activités festives et associatives.

En zone alerte renforcée, les mesures prises par le Gouvernement sont les suivantes :

En zone d’alerte maximale, les mesures prises par le Gouvernement sont les suivantes :

A compter du 26 septembre 2020, les départements où le coronavirus circule activement seront classés en zone d’alerte, en zone d’alerte renforcée ou en zone d’alerte maximale. Plus le virus circule activement dans ces départements, plus les restrictions seront importantes, allant même jusqu’à la fermeture totale des bars et restaurants.

 
[BANNIERE_DROITE]