Voir toutes les actualités
20 05
2021
Actu Juridique

Concurrence déloyale et distribution : l’enseigne de la discorde…

Rédigé par l'équipe WebLex.

Source :

  • Arrêt de la Cour de cassation, chambre commerciale, du 12 mai 2021, n° 19-22707 (NP)

Une société s’aperçoit qu’une jardinerie qui faisait anciennement partie de son réseau de distribution continue d’utiliser son logo sur son site Internet. Ce qui mérite, selon elle, une indemnisation…


Concurrence déloyale = (forcément) préjudice

Une société, qui fabrique et distribue des piscines et produits d’entretien par l’intermédiaire d’un réseau de distributeurs, conclut un contrat de distribution avec une jardinerie, qu’elle résilie toutefois quelques années plus tard.

2 ans après cette résiliation, la société s’aperçoit que la jardinerie continue d’utiliser sa propre enseigne sur son site Internet... ce qui rappelle son appartenance à un réseau de distribution dont elle ne fait (pourtant) plus partie…

Un acte de concurrence déloyale, selon elle, qui mérite indemnisation.

« Pour quel préjudice ? », s’étonne la jardinerie, qui reconnaît son erreur mais rappelle l’avoir corrigée après en avoir été avisée. Ce qui (selon elle) change tout, d’autant que rien ne prouve que cette simple erreur ait causé un préjudice à la société…

« Non », tranche le juge qui rappelle qu’un acte de concurrence déloyale cause nécessairement un préjudice, fût-il seulement moral. Ici, la jardinerie doit donc régler l’indemnisation réclamée !

Ce site utilise des cookies dans l’unique objectif de réaliser des statistiques d’audience (anonymes)