La petite histoire du jour

25 mai 2020

C’est l’histoire d’un dirigeant qui, aux beaux jours, voit arriver au travail un salarié en bermuda…


Employé en qualité d’agent technique, un salarié vient travailler en bermuda, et ce pendant plusieurs jours malgré les observations de ses supérieurs lui demandant de porter un pantalon sous la blouse prescrite par les consignes de sécurité applicables dans l’entreprise.

Face à son opposition, forte et persistante constate l’employeur, à l'application de cette consigne, il finit par licencier ce salarié… lequel fait valoir sa liberté de s’habiller pour contester ce licenciement : il s’agit, pour lui, d’une liberté individuelle à laquelle nul ne peut apporter de restrictions qui ne seraient pas justifiées par la nature de la tâche à accomplir ni proportionnées au but recherché. Sauf que le port du bermuda est incompatible avec ses fonctions et ses conditions de travail qui le mettent en contact avec la clientèle, rappelle l’employeur.

Ce que valide le juge pour qui la contrainte vestimentaire est ici justifiée par la nature des tâches à accomplir et proportionnée au but recherché.


Toutes les petites histoires...