Aller au contenu principal

C’est l’histoire d’un diagnostiqueur qui ne fait (à tort ?) que ce qu’on lui demande…

03 avril 2024

Un diagnostiqueur découvre de l’amiante dans le sol de 3 zones de bureaux du rez-de-chaussée d’un immeuble devant être vendu. Par la suite, le nouveau propriétaire veut désamianter l’immeuble : problème, il découvre qu’il y a aussi de l’amiante dans le hall d’entrée…

Un oubli préjudiciable du diagnostiqueur, pour le propriétaire : ayant découvert de l’amiante à proximité immédiate du hall, il aurait dû interroger le vendeur sur la composition du sol du hall, dont il a été révélé que ce dernier avait recouvert les dalles amiantées par du parquet et de la moquette… Sauf qu’il ne pouvait le découvrir sans détruire les dalles, conteste le diagnostiqueur qui maintient qu’il a bien rempli sa mission conformément à ses obligations de repérage d’amiante avant vente…

Sauf que la découverte d’amiante à proximité du hall aurait dû l’alerter et l’amener, pour établir un diagnostic complet et sérieux, à s’intéresser au hall, tranche le juge. Ne l’ayant pas fait, il doit indemniser le propriétaire…

Pour un contenu personnalisé, inscrivez-vous gratuitement !
Déjà inscrit ? Connectez-vous
Voir les sources
Une paie juste et optimisée avec l'intégration Lucca et Silae
Abonnez vous à la newsletter
Accéder à WebLexPro
Accéder à WeblexPro