Voir toutes nos fiches conseils
Gérer mon patrimoine immobilier

Vendre votre bien en viager : que devez-vous savoir ?

Rédigé par l'équipe WebLex.

Une modalité intéressante de vente de votre maison et qui se développe beaucoup est la vente en viager. Cela vous permet de percevoir une rente et de continuer à habiter votre maison jusqu’à votre décès. Il faut toutefois prendre quelques précautions lorsqu’un bien est vendu en viager…


Le viager : c’est une vente !

Une vente spécifique. La rente viagère constitue avant tout un contrat de vente qui présente des particularités que vous devez connaître et sur lesquelles vous devez être attentif car la vente en viager résulte le plus souvent d’un « démembrement de propriété ».

Pour qui ?...


Le viager : c’est une rente !

Une rente. L’acquéreur doit vous verser une rente viagère dont le montant est fixé librement. Cette dernière fait également l’objet d’une indexation qui peut être limitée afin de protéger l’acquéreur d’une hausse trop importante.

Quel montant ?...

Sources

  • Article 631 du Code civil (droit d’usage et d’habitation-impossibilité de louer)
  • Articles 1968 et suivants du Code Civil (rente viagère)
  • Loi n° 99-1172 du 30 décembre 1999 de finances pour 2000 (article 126)
  • Loi n° 49-420 du 25 mars 1949 révisant certaines rentes viagères constituées entre particuliers (article 4)
  • Arrêt de la Cour de cassation, 1ère chambre civile, du 16 avril 1996, n° 93-19661 (vente en viager nul-maladie connue par l’acquéreur)
  • Arrêt de la Cour de cassation, 1ère chambre civile, du 7 janvier 1971, n° 70-10054 (contrat valable-clause de réversibilité et décès d’un des vendeurs dans les 20 jours)
  • Arrêt de la Cour de cassation, 3ème chambre civile, du 29 juin 2017, n° 16-18226 (vente en viager-accord valable des vendeurs)
Lire la suite