Voir toutes nos fiches conseils
Assurer le suivi médical

Suivi médical des salariés : le point sur le médecin praticien correspondant et l’essai encadré

Rédigé par l'équipe WebLex.

La santé est un enjeu primordial pour l’employeur qui doit être vigilant dans ses obligations à ce sujet. Afin d’améliorer ce système, un nouvel acteur devrait prochainement intervenir dans le suivi médical des salariés, et le dispositif de l’essai encadré est amélioré. Explications.


Un nouvel acteur dans le suivi médical des salariés ?

Qui ? A compter d'une date fixée par décret, et au plus tard le 1er janvier 2023, un médecin praticien correspondant (MPC), pourra, en lien avec le médecin du travail et au sein des services de prévention et de santé au travail interentreprise, (SPSTI) contribuer au suivi médical des salariés, à l’exception du suivi médial renforcé prévu pour les salariés exposés à des risques professionnels.

Précisions …


L’essai encadré depuis le 31 mars 2022

Définition. L’essai encadré, qui ne peut excéder 14 jours (renouvelable dans la limite de 28 jours ouvrables) doit permettre au bénéficiaire d’évaluer, pendant son arrêt de travail, la compatibilité d’un poste avec son état de santé, que ce soit dans son entreprise ou dans une autre entreprise.

Une demande …

J'ai entendu dire

POSEZ-NOUS VOS QUESTIONS

Comment faire lorsque le salarié refuse de se rendre à la visite médicale ?

Un salarié qui refuse de se présenter à une visite médicale peut se voir infliger une sanction disciplinaire, pouvant aller jusqu’au licenciement (le juge a déjà eu l’occasion de préciser qu’un tel refus pouvait constituer une cause réelle et sérieuse de licenciement). Notez qu’en principe, si vous avez d’ores et déjà payé le coût de la visite médicale, vous ne pouvez pas vous retourner contre le salarié indélicat pour en obtenir le remboursement.

Lire la suite
Ce site utilise des cookies dans l’unique objectif de réaliser des statistiques d’audience (anonymes)