Voir toutes nos fiches conseils
Gérer les relations commerciales

Devis : ce qu’il faut savoir

Rédigé par l'équipe WebLex.

Un client ne souhaite pas vous payer car il juge la facture trop élevée : rappelez-lui que le montant est conforme à ce qui avait été convenu dans le devis ! Ce document, qui n’est pas toujours obligatoire, est très utile. Mais pour qu’il soit véritablement efficace, il faut que certaines mentions soient indiquées. Lesquelles ?


Rédiger un devis : pourquoi et comment ?

Quel est le but du devis ? Un devis est un document présenté à votre client avant toute exécution d’une prestation. Dans ce document se trouvent (entre autres) un descriptif de votre prestation ainsi que l’estimation de son coût. Cela permet au client d’avoir une idée précise de votre prestation et, en cas d’acceptation de sa part, de matérialiser effectivement son accord à la réalisation des prestations prévues.

Le devis vous engage, mais...


Devis : quand est-il obligatoire ?

Un devis facultatif… Le devis est souvent facultatif mais il n’en reste pas moins que rédiger un devis est gage de professionnalisme et de sécurité pour le client : n’hésitez donc pas à en fournir un ! De plus, vous devez toujours lui fournir certaines informations (montant du prix, modalités de résiliation du contrat, durée du contrat, etc.) avant de signer un contrat.

… mais obligatoires dans certains cas...

J'ai entendu dire

POSEZ-NOUS VOS QUESTIONS

Après avoir commencé ma prestation, je me rends compte qu’un client a rajouté une clause manuscrite sur le devis. Dois-je respecter cette clause ?

Vous devez respecter cette clause seulement si vous avez donné votre accord à ce rajout...

Dans le cas contraire, vous n’êtes pas tenu de respecter la mention manuscrite et avez le droit d’obtenir une rémunération pour votre prestation.

Lire la suite

Sources

  • Article L 1111-3 du Code de la santé publique (devis-professions médicales)
  • Article 1101 du Code civil (engagement des parties par un devis)
  • Article 1341 du Code civil (écrit obligatoire à partir de 1 500 €)
  • Articles L 111-1 et suivants du Code de la consommation (information précontractuelle du client)
  • Articles L 121-17 et suivants du Code de la consommation (paiement supplémentaire)
Lire la suite
Ce site utilise des cookies dans l’unique objectif de réaliser des statistiques d’audience (anonymes)