Voir toutes nos fiches conseils
Maîtriser les amortissements

Optimisez la durée d’amortissement !

Rédigé par l'équipe WebLex en collaboration avec Jean-François Oillic, Expert-Comptable - Cillio Expertise - Groupe ABAQ CONSEIL - PONT SAINT MARTIN.

Vos nouveaux investissements peuvent faire l’objet d’un amortissement, normalement déductible des résultats de l’entreprise. Pour déterminer le taux d’amortissement, vous n’avez pas nécessairement le choix, ce qui vous empêche par exemple de choisir une durée d’amortissement plus rapide. Sauf dans certaines hypothèses…


Le taux d’amortissement détermine la durée d’amortissement

Déduire vos investissements… Lorsque l’entreprise investit, elle acquiert des biens qu’elle va « immobiliser à l’actif de son bilan » pour reprendre une terminologie comptable : ce bien, parce qu’il est destiné à rester durablement dans l’entreprise comme moyen d’exploitation, ne pourra pas être déduit en totalité immédiatement dès son acquisition. Sa déduction se fera de manière échelonnée, sous forme d’amortissement.

… suppose de les amortir...


Une simplification admise pour la majorité des entreprises

Faire référence aux usages. Sur le plan strictement fiscal, il est possible de faire référence aux durées d’amortissement communément admises par les usages professionnels (sauf pour les composants qui doivent, en principe, être amortis sur leur durée réelle d’utilisation). Au plan comptable, cette tolérance est aussi admise, mais pour les immobilisations non décomposables appartenant aux PME respectant certains critères.

Pour qui ? ...

Lire la suite
Ce site utilise des cookies dans l’unique objectif de réaliser des statistiques d’audience (anonymes)