Voir toutes nos fiches conseils
Gérer mon patrimoine immobilier

Eco-prêt à taux 0 (éco-PTZ) : comment ça marche ?

Rédigé par l'équipe WebLex.

Vous envisagez de faire des travaux chez vous et vous envisagez de recourir à l’emprunt. Vous avez entendu parler de l’éco-prêt à taux 0 (éco-PTZ) et une question se pose : pourrez-vous en bénéficier ? La réponse est positive, mais comme toujours, conditionnée au respect d’un certain nombre de critères…


Eco-prêt à taux 0 : qui peut en bénéficier ?

Un fonctionnement relativement simple. L’avance remboursable sans intérêt, ou « Eco-prêt à taux 0 » (éco-PTZ), est un dispositif spécial qui permet à un particulier de financer la réalisation, dans sa résidence principale, des travaux d’amélioration de la performance énergétique du logement. Ce dispositif a vocation à s’appliquer jusqu’au 31 décembre 2021.

Pour les particuliers…


Eco-prêt à taux 0 : pour quels travaux ?

Réaliser dans votre résidence principale… Le principe est le suivant : l'avance remboursable est octroyée pour financer des travaux dans les logements (situés sur le territoire national) utilisés, ou destinés à être utilisés, comme résidence principale. On rappelle qu’une résidence principale se définit comme le logement qui est occupé au moins 8 mois par an par l’emprunteur (sauf en cas d'obligation professionnelle, raison de santé ou cas de force majeure) ou, lorsque le logement est donné en location ou mis à disposition gratuitement, par les personnes destinées à occuper le logement.

Depuis le 1er janvier 2019.

J'ai entendu dire

POSEZ-NOUS VOS QUESTIONS

Est-il possible de cumuler un éco-PTZ avec le crédit d’impôt pour la transition énergétique ?

Oui. Depuis le 1er mars 2016, ce cumul est même possible sans avoir à respecter des conditions de ressources.

Sources

  • Arrêté du 30 mars 2009 relatif aux avances remboursables sans intérêt destinées au financement de travaux de rénovation
  • Articles 244 quater U et 199 ter S du Code Général des Impôts
  • Articles R 319-1 et suivants du Code de la Construction et de l’Habitation
  • Décret n° 2014-812 du 16 juillet 2014 pris pour l'application du second alinéa du 2 de l'article 200 quater du code général des impôts et du dernier alinéa du 2 du I de l'article 244 quater U du code général des impôts
  • Arrêté du 16 juillet 2014 modifiant l'arrêté du 30 mars 2009 relatif aux conditions d'application de dispositions concernant les avances remboursables sans intérêts destinées au financement de travaux de rénovation afin d'améliorer la performance énergétique des logements anciens et modifiant l'arrêté du 25 mai 2011 relatif à l'application en outre-mer de dispositions concernant les avances remboursables sans intérêts destinées au financement de travaux de rénovation afin d'améliorer la performance énergétique des logements anciens
Lire la suite
Ce site utilise des cookies dans l’unique objectif de réaliser des statistiques d’audience (anonymes)