Voir toutes nos fiches conseils
Recruter efficacement un salarié

Maîtriser l’entretien d’embauche

Rédigé par l'équipe WebLex en collaboration avec Charlène Martin, juriste consultante en droit social.

Vous êtes actuellement dans une phase de recrutement dans votre entreprise. Pour cela, vous avez sélectionné des candidats correspondant au profil recherché. La prochaine étape est donc l’entretien d’embauche. Pour vous aider, voici quelques recommandations utiles !


Recrutement d’un salarié : les étapes à respecter

Le préalable… Vous avez sélectionné des candidats susceptibles de répondre à vos attentes. Cependant, le seul Curriculum Vitae est parfois insuffisant. Pour cela, il existe plusieurs solutions avant l’entretien à proprement parler.

1ère solution : le questionnaire d’embauche...


Mener un entretien d’embauche : les règles à suivre

Une phase déterminante. L’entretien d’embauche est une phase déterminante dans le recrutement. Outre les informations récoltées préalablement via le Curriculum Vitae, le questionnaire d’embauche ou le test professionnel, l’entretien va permettre de créer un premier contact relationnel. N’oublions pas que le contrat de travail reste un contrat dit « intuitu personae » c’est-à-dire un contrat conclu en considération de la personne. Cette étape de recrutement est donc essentielle.

Les questions autorisées…

J'ai entendu dire

POSEZ-NOUS VOS QUESTIONS

J’ai recruté un candidat qui a menti sur son CV. Puis-je le licencier sur ce fondement ?

Oui et non...

Il est important de distinguer le mensonge de l’omission ou encore de l’erreur d’interprétation. En effet, il ne saurait être reproché à un salarié d’avoir utilisé des termes imprécis dans son CV et ayant entraîné une erreur d’interprétation de votre part. De même, un salarié ne saurait être licencié pour avoir menti sur la durée d’occupation d’un emploi.Le licenciement ne pourrait être valable que si le salarié a volontairement menti sur un élément déterminant de son recrutement, si le CV est mensonger alors que le salarié est recruté sur un poste impliquant une loyauté ou probité particulière. De façon générale, le licenciement sera admis lorsque le salarié a commis un dol, c’est-à-dire une manœuvre frauduleuse visant à tromper le cocontractant afin de conclure le contrat.

Un candidat a de nombreuses références dans son CV. J’aimerais contacter ses anciens employeurs pour connaître leur opinion sur cette personne. Ai-je le droit de le faire ?

Oui. Vous pouvez contacter les anciens employeurs du candidat à condition de l’avoir informé préalablement et d’avoir obtenu son accord, de préférence par écrit.

Lire la suite

Sources

  • - Loi n°78-17 du 6 Janvier 1978 « Loi relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés »
  • Article L 1221-6 du Code du Travail
  • Article L. 1221-7 du Code du Travail
  • Article L. 1221-8 du Code du Travail
  • Article L. 1221-9 du Code du Travail
  • www.cnil.fr
Lire la suite