Voir toutes nos fiches conseils
Gérer les congés et les absences des salariés

Un salarié demande à s’absenter pour « évènement familial » : quelles sont vos obligations ?

Rédigé par l'équipe WebLex en collaboration avec Cédric Beutier, Avocat au Barreau de Nantes.

Un salarié vous informe d’un décès dans sa famille et vous demande l’autorisation de s’absenter quelques jours le temps d’organiser les obsèques. Un autre salarié souhaite s'absenter pour le mariage d'un enfant. Comment gérer ces demandes ?


Une absence autorisée en cas d’« événements familiaux »

Quels « événements familiaux » ? Sont ici visées les autorisations d’absences pour mariage, naissance, adoption ou décès. Un salarié concerné par ce type d’événements est donc autorisé à s’absenter, mais pas dans n’importe quelles conditions. Les congés pour événements familiaux sont autorisés dans les situations suivantes, quel que soit l’ancienneté du salarié...

Concrètement… 


Les modalités

Ce que doit faire le salarié pour en bénéficier ...Il doit, bien entendu, vous adresser tous les éléments de nature à justifier cette autorisation d’absence (certificat de mariage, de naissance, de décès…). Il doit prendre son congé au moment de l’évènement : le jour d'autorisation d'absence accordé n'a pas à être nécessairement pris le jour de l'événement le justifiant, mais il doit être pris dans un délai relativement proche (un employeur a été sanctionné pour avoir refusé l’absence d’un salarié la veille du mariage de sa fille).

Un cumul possible...

J'ai entendu dire

POSEZ-NOUS VOS QUESTIONS

Un de mes salariés, qui rencontre une situation familiale difficile, m’a demandé à bénéficier du congé de solidarité familiale. Ma question porte sur le délai de ce congé : doit-il prendre les 3 mois en une seule fois ou peut-il fractionner ce congé ?

Il peut tout à fait fractionner la prise de ce congé, sous réserve que vous ayez donné votre accord...

Si le congé est fractionné, la durée minimale de chaque période est fixée à 1 journée. Votre salarié doit vous prévenir au moins 48 heures avant la date à laquelle il entend prendre son congé. Notez que votre salarié peut également, avec votre accord, transformer ce congé en période d’activité à temps partiel.

Lire la suite

Sources

Lire la suite
Ce site utilise des cookies dans l’unique objectif de réaliser des statistiques d’audience (anonymes)