Aller au contenu principal
Gérer mon entreprise
Protéger mon activité

Arnaque au président : comment se protéger ?

Date de mise à jour : 04/07/2023 Date de vérification le : 04/07/2023 6 minutes

De nombreuses entreprises sont victimes d’escrocs aux faux ordres de virement. Cette escroquerie peut prendre plusieurs formes : lesquelles ? Quels réflexes adopter pour se protéger contre cette forme d’escroquerie ? Comment réagir si l’entreprise est victime d’escroquerie ?

Rédigé par l'équipe WebLex.
Arnaque au président : comment se protéger ?

Escroquerie aux faux ordres de virement : un mode opératoire identique

Une multiplication de cas d’escroqueries… Depuis quelques années, le nombre d’entreprises victimes d’escroquerie aux faux ordres de virement augmente. La technique des fraudeurs repose toujours sur le même principe : le « social engineering ». C’est une méthode d’escroquerie qui vise à soutirer des informations ou de l’argent sans que la victime ne s’en rende compte.

Quel est mode opératoire des escrocs ? Appliquée à l’escroquerie aux faux ordres de virement, cette méthode prend la forme suivante : l’escroc contacte l’entreprise, souvent une entreprise de grande taille et généralement la personne qui s’occupe de la comptabilité, et se faisant passer pour une personne à haute responsabilité (souvent le président de la société). Une fois la confiance instaurée, l’escroc va demander que soit réalisé un virement international non planifié. Ce virement doit alors être effectué rapidement et confidentiellement.

Typologies d’escroquerie. L’escroquerie aux faux ordres de virement recouvre plusieurs types d’escroquerie, à savoir :

  • l’arnaque au président : l’escroc se fait passer pour le président de la société ;
  • l’arnaque au « changement de RIB », également appelée « fraude au fournisseur » : l’escroc s’adresse aux services de comptabilité en se faisant passer pour un fournisseur ;
  • l’arnaque au faux technicien : l’escroc se fait passer pour un technicien informatique effectuant de prétendues opérations de maintenance ;
  • la fraude au faux ministre : l’escroc se fait passer pour un ministre et cherche à convaincre la victime de transférer des fonds à l’étranger prétendument pour lutter contre le terrorisme.


Escroquerie aux faux ordres de virement : protéger son entreprise

Des réflexes sont à adopter ! Pour ne pas être victime d’une escroquerie aux faux ordres de virement ou tout du moins réduire les risques, il existe 2 réflexes à adopter.

Formez vos collaborateurs ! La 1ère chose à faire est de former vos collaborateurs : alertez-les sur l’importance de ne pas divulguer d’informations concernant le fonctionnement de l’entreprise et sur la nécessité de faire attention sur les réseaux sociaux.

Instaurez des procédures strictes ! Le 2nd réflexe consiste à mettre en place des procédures de vérification et de signatures multiples pour les paiements internationaux. Il est également recommandé de mettre à jour régulièrement le système de sécurité informatique.

Le saviez-vous ?

La vigilance doit être accrue en période de congés scolaires, de jours fériés, les vendredis soir et les week-ends. Ce sont, en effet, à ces périodes que les escrocs agissent généralement.

Faire face à une tentative d’escroquerie. Si votre collaborateur est contacté par une personne qui le presse d’effectuer un virement inhabituel, voici le conseil qu’il faut lui donner : il doit en référer immédiatement à sa hiérarchie. Au moindre doute, il est également conseillé de prendre contact avec l’interlocuteur habituel pour vérifier que l’ordre émane bien de lui.

Vous êtes victime d’escroquerie. Identifiez immédiatement les virements litigieux et si c’est possible, demandez le blocage du virement frauduleux. Dans tous les cas, déposez une plainte auprès des forces de l’ordre et constituez-vous un dossier de preuve le plus conséquent possible.

À retenir

Le nombre d’escroquerie aux faux ordres de virement est en augmentation constante. Le principe de ces escroqueries repose généralement sur le même principe : acquérir la confiance de la victime pour lui demander d’effectuer un virement urgent.

Pour réduire les risques d’escroquerie, mettez en places des mesures strictes et formez vos collaborateurs !

 

Pour un contenu personnalisé, inscrivez-vous gratuitement !
Déjà inscrit ? Connectez-vous
Voir les sources
mysilae
Abonnez vous à la newsletter
Accéder à WebLexPro
Accéder à WeblexPro