Voir toutes nos fiches conseils
Pour les professionnels de l'immobilier

Agent immobilier : comment fonctionne le droit de rétractation (délai SRU) ?

Rédigé par l'équipe WebLex en collaboration avec Marie Caderon, juriste spécialisée en droit des affaires.
Un couple achète un bien immobilier. Après signature du compromis de vente, chacun reçoit une lettre recommandée avec AR, notifiant ce compromis et informant du délai permettant de renoncer à la vente pendant 10 jours. Le mari étant seul présent lors du passage du facteur, il signe les 2 recommandés.

Juste avant la signature de l'acte authentique chez le notaire, 3 mois plus tard, le couple décide finalement de se rétracter.

Mais le peut-il compte-tenu de l'expiration du délai de rétractation de 10 jours ?
La réponse n'est pas toujours celle que l'on croit...
Pour connaître
la réponse ...
je me connecte >
ou
Je m'abonne >

Chargé par un propriétaire de trouver un acquéreur pour son bien, vous venez de trouver un couple qui souhaite acheter la maison. Une fois le compromis de vente signé, vous allez devoir purger le droit de rétractation appelé « délai SRU ». Est-ce toujours obligatoire ? Comment ce droit est-il purgé ?


Droit de rétractation : quel délai ?

De quoi parle-t-on ? Le droit de rétractation est une protection qui bénéficie à l’acquéreur d’un bien immobilier. Il a été créé par la Loi relative à la « solidarité et au renouvellement urbain », d’où son nom de « délai SRU » utilisé en pratique.

Rétractation ou réflexion ?...


Droit de rétractation : qui est concerné ?

Une protection pour l’acquéreur... C’est l’acquéreur qui bénéficie du droit de rétractation. Mais tous les acquéreurs n’en profitent pas. Pourquoi ?

… non-professionnel !...

J'ai entendu dire

POSEZ-NOUS VOS QUESTIONS

Le jour de la signature de l’acte authentique approche et je me rends compte que le délai SRU n’a pas été purgé. Quel est le risque ?

Lorsque le délai SRU n’a pas été purgé, l’acquéreur peut décider de se rétracter à tout moment sans avoir à se justifier...

Ce qui peut donc aboutir à l’annulation de la vente.

Lire la suite
Un couple achète un bien immobilier. Après signature du compromis de vente, chacun reçoit une lettre recommandée avec AR, notifiant ce compromis et informant du délai permettant de renoncer à la vente pendant 10 jours. Le mari étant seul présent lors du passage du facteur, il signe les 2 recommandés.

Juste avant la signature de l'acte authentique chez le notaire, 3 mois plus tard, le couple décide finalement de se rétracter.

Mais le peut-il compte-tenu de l'expiration du délai de rétractation de 10 jours ?
La réponse n'est pas toujours celle que l'on croit...
Pour connaître
la réponse ...
je me connecte >
ou
Je m'abonne >

Sources

  • Articles L 271-1 et suivants du Code de la construction et de l’habitation (délai de rétractation)
  • Articles D 271-6 et suivants du Code de la construction et de l’habitation (délai de rétractation)
  • Articles L 442-8 du Code de l’urbanisme (délai de rétractation-vente d’un lot de lotissement soumis à permis d’aménager)
  • Article 651 du Code de procédure civile (notification par huissier de justice)
  • Arrêt de la Cour de cassation, 3ème chambre civile, du 4 février 2016, n° 15-11140 (délai de rétractation-pas pour les terrains à bâtir)
  • Arrêt de la Cour de cassation, 3ème chambre civile, du 10 décembre 2015, n° 14-24696 (la notification du délai SRU sans les annexes est valable)
  • Arrêt de la Cour de cassation, 1ère chambre civile, du 10 juillet 2013, n° 12-14716 (clause exonérant du bénéfice du délai SRU par erreur-impossible)
  • Arrêt de la Cour de cassation, 3ème chambre civile, du 24 octobre 2012, n° 11-18774 (délai de rétractation-SCI)
  • Arrêt de la Cour de cassation, 3ème chambre civile, du 13 mars 2012, n° 11-12232 (délai de rétractation-changement d’avis)
  • Arrêt de la Cour de cassation, 3ème chambre civile, du 26 janvier 2011, n° 09-69899 (remise en main propre sans date certaine au sein d’un office notarial)
  • Arrêt de la Cour de cassation, 3ème chambre civile, du 18 novembre 2009, n° 08-20912 (remise en main propre ne répond pas aux exigences de garantie de la date de remise)
  • Arrêt de la Cour de cassation, 3ème chambre civile, du 27 février 2008, n° 07-11303 (pas de remise en main propre)
  • Arrêt de la Cour de cassation, 3ème chambre civile, du 30 janvier 2008, n° 06-21145 (pas de délai SRU pour les immeubles mixtes)
  • Arrêt de la Cour de cassation, 3ème chambre civile, du 26 septembre 2007, n° 06-17187 (nouveau délai de rétractation-modifications importantes)
  • Arrêt de la Cour de Cassation, 3ème chambre civile, du 10 mars 2016, n° 15-12735 (accusé réception non signé par l’épouse)
  • Arrêt de la Cour de cassation, 3ème chambre civile, du 7 avril 2016, n° 15-13064 (régularisation irrégularité de la notification du droit de rétractation par la signature de l’acte authentique)
  • Réponse Ministérielle Schreiner, Assemblée Nationale, du 3 novembre 2003, n° 23425 (vente accessoire seule – pas de délai SRU)
  • Arrêt de la Cour de cassation, 3ème chambre civile, du 14 septembre 2017, n° 16-17856 (rétractation de l’épouse emporte celle de son mari-couple marié sous le régime de légal de communauté)
Lire la suite