Tableau des cotisations sociales dues par les industriels - Année 2020

  • Fiche rédigée par l’équipe éditoriale de WebLex
  • Dernière vérification de la fiche : 08/04/2020
  • Dernière mise à jour de la fiche : 08/04/2020

Tableau des cotisations sociales dues par les industriels

Année 2020

1/ Assiette et taux des cotisations

Tableau récapitulatif des cotisations sociales au 1er janvier 2020

Cotisation

Base de calcul

Taux applicable

Maladie-maternité *

Revenus inférieurs à 16 454 € (soit 40% du plafond annuel de la Sécurité Sociale) *

Taux variable*

Revenus compris entre 16 454 € et 45 250 € (soit entre 40 % et 110 % du plafond annuel de la Sécurité Sociale)

Revenus supérieurs à 45 250 € (soit 110 % du plafond annuel de la Sécurité Sociale)

7,20 %

Fraction de revenu qui excède 205 680 € (soit 5 fois le plafond annuel de la Sécurité Sociale)

6,50 %

Allocations familiales **

Revenus inférieurs à 45 250 € (110 % du plafond annuel de la Sécurité Sociale)

0 %

Revenus compris entre 45 250 € et 57 590 € (entre 110 % et 140 % du plafond annuel de la Sécurité Sociale)

Taux variable **

Revenus supérieurs à 57 590 € (soit 140 % du plafond annuel de la Sécurité Sociale)

3,10 %

Retraite de base

Dans la limite de 41 136 €

17,75 %

Au-delà de 41 136 €

0,60 %

Retraite complémentaire

Dans la limite de 38 340 €

7 %

Entre 38 340 € et 164 544 €

8 %

Invalidité – Décès

Dans la limite de 41 136 €

1,30 %

CSG/CRDS

Montant du revenu professionnel + cotisations sociales obligatoires

9,70 %

Revenus de remplacement

6,70 %

Contribution à la formation professionnelle

Sur la base de 41 136 €

0,25 %


* Taux variable des cotisations maladie-maternité

** Taux variable des cotisations d’allocations familiales

2/ Assiette et cotisations minimales

Cotisation

Assiette minimale

Cotisation minimale pour les industriels

Retraite de base

4 731 € (41 136 € x 11,50 %)

840 €

Invalidité – Décès

4 731 € (41 136 € x 11,50 %)

62 €

Indemnités journalières

16 454 € (41 136 € x 40 %)

140 €

Formation professionnelle au titre de l’année 2020

Sur la base de 41 136 €

103 €


Il n’existe pas de cotisation minimale ni pour la maladie, ni pour la retraite complémentaire, ni pour les allocations familiales ou la CSG/CRDS.



3/ Assiette et cotisations forfaitaires provisionnelles au titre des 2 premières années d’activité


- 1ère année d’activité en 2020

Cotisation

Assiette maximale

Cotisation maximale pour les industriels

Maladie

16 454 € (41 136 € x 40 %)

662 €

Allocations familiales

€ (41 136 € x 19 %)

0 €

Retraite de base

7 700 € (41 136 € x 19 %)

1 387 €

Retraite complémentaire

7 700 € (41 136 € x 19 %)

547 €

Invalidité – Décès

7 700 € (41 136 € x 19 %)

102 €

CSG / CRDS

7 700 € (41 136 € x 19 %)

758 €

Formation professionnelle au titre de l’année 2020

Sur la base de 41 136 €

103 €



- 2ème année d’activité en 2020

Cotisation

Assiette maximale

Cotisation maximale pour les industriels

Maladie

16 454 € (41 136 € x 40 %)

662 €

Allocations familiales

7 700 € (40 524 € x 19 %)

0 €

Retraite de base

7 700 € (40 524 € x 19 %)

1 367 €

Retraite complémentaire

7 700 € (40 524 € x 19 %)

539 €

Invalidité – Décès

7 700 € (40 524 € x 19 %)

100 €

CSG / CRDS

7 700 € (40 524 € x 19 %)

747 €

Formation professionnelle au titre de l’année 2019

Sur la base de 41 136 €

103 €


Sources :