Voir toutes les actualités
03 11
2015
Actu Sociale

1ère embauche : demander de l’aide ?

Rédigé par l'équipe WebLex.

Source :

  • Instruction n° 2015/303 du 1er octobre 2015 relative à l’aide à l’embauche d’un premier salarié

Si vous embauchez votre premier salarié, vous pouvez bénéficier d’une aide financière d’un montant de 4 000 € au maximum. Mais encore faut-il que vous respectiez toutes les conditions requises pour bénéficier de ce dispositif (temporaire) d’aide à l’embauche…


Une aide financière : pour qui ?

Toutes les entreprises peuvent, par principe, bénéficier de ce dispositif d’aide à l’embauche (sauf si elles appartiennent à un groupe) pour autant qu’il s’agisse d’une première embauche et à la condition que cette embauche intervienne avant le 8 juin 2016.

Il pourra s’agir de l’embauche d’un salarié en contrat à durée indéterminée (CDI) ou en contrat à durée déterminée (CDD) d’une durée de plus de 12 mois.

Parce qu’il doit s’agir d’une 1ère embauche, l’entreprise ne doit pas avoir été auparavant liée à un salarié par contrat : plus exactement, l’entreprise ne doit pas avoir été liée à un salarié par un contrat de travail dans les 12 mois qui précèdent cette embauche.

Il faut, à cet égard, préciser que les contrats en alternance (apprentissage et professionnalisation) n’ouvrent pas droit à cette aide financière. Inversement, le recours à l’intérim ne fait pas obstacle au bénéfice de l’aide puisque le salarié intérimaire n’est pas lié par un contrat de travail avec l’entreprise.

Le montant de l’aide est fixé à 4 000 € pour un équivalent temps plein (l’aide est proratisée en fonction de la durée du travail du salarié en présence d’un temps partiel). Cette aide est versée par tranche de 500 € pour une période de 3 mois d’exécution du contrat : vous bénéficierez ainsi de 2 000 € au titre de la 1ère année d’embauche et de 2 000 € au titre de la 2nde année d’embauche.

Elle suppose toutefois que vous transmettiez, tous les trimestres, une attestation à l’Agence de Services et de Paiement (sous forme dématérialisée via le téléservice SYLAE) justifiant la présence du salarié dans l’entreprise.

VOUS VOUS POSEZ DES QUESTIONS SUR CE SUJET ?
NOTRE ÉQUIPE EST À VOTRE DISPOSITION POUR VOUS RÉPONDRE
N'HÉSITEZ PAS À NOUS CONTACTER