Voir toutes nos fiches conseils
Monter mon projet de création d'entreprise

Solliciter un prêt à la création d'entreprise (jusqu’au 31 mars 2015)

Rédigé par l'équipe WebLex.

Applicable jusqu’au 31 mars 2015, le « prêt à la création d’entreprise (PCE) » permettait de faciliter l’installation des porteurs de projet. Ce dispositif n’est plus proposé par les banques depuis le 1er avril 2015. A titre d’information, nous rappelons quelles étaient ses conditions d’obtention.


Prêt à la création d’entreprise : les bénéficiaires

Pour qui ? L’objectif affiché de ce prêt à la création d’entreprise est de faciliter l’installation des personnes qui ont un projet d’entreprise : vous pourrez bénéficier de ce prêt si vous êtes en phase de création ou de reprise d’une entreprise ou d’un fonds de commerce, mais également si vous avez déjà récemment créé ou repris une entreprise (l’entreprise ne doit pas avoir plus de 3 ans). Certaines entreprises ne peuvent toutefois pas bénéficier de ce PCE : il s’agit des entreprises agricoles, des intermédiaires financiers et des entreprises de promotion ou de location immobilière.

Quelques contraintes à connaître…


Prêt à la création d’entreprise : le montant de l’aide

Quel mode de financement ? Les dépenses financées par ce PCE correspondent principalement aux frais liés au démarrage de l’activité (besoin de trésorerie, investissements immatériels, etc.) ; mais il peut aider aussi à la reprise d’un fonds de commerce.

Une limite...

J'ai entendu dire

POSEZ-NOUS VOS QUESTIONS

A qui s’adresser pour obtenir un PCE ?

Vous avez deux possibilités : soit vous vous adressez directement à une agence bancaire, soit vous recourez aux services d’un réseau d’accompagnement et d’aide à la création d’entreprise (réseau des chambres de commerces et d’industrie et des chambres des métiers et de l’artisanat par exemple). Le dossier de financement est ensuite transmis à BPI France, qui est l’organisme financeur du PCE.

Source

  • www.bpifrance.fr