Voir toutes nos fiches conseils
Gérer la trésorerie

Financer les besoins de trésorerie de votre entreprise

Rédigé par l'équipe WebLex en collaboration avec Laurent Pétard, Directeur administratif et financier, Groupe GRAM.

Entre le moment où vous achetez votre stock et le moment où vous encaissez effectivement le chiffre d’affaires correspondant à la vente de vos marchandises, il peut s’écouler un certain temps. Il vous faut donc financer ce « décalage » : soit vous disposez de la trésorerie nécessaire pour financer votre cycle d'exploitation, soit ce n’est pas le cas… Comment faire dans cette dernière hypothèse ?


La première chose à faire : agir sur les paiements clients et les règlements fournisseurs

Surveiller le règlement des factures. L’un des premiers objectifs à viser dans le cadre de votre gestion de trésorerie sera de maintenir une situation de trésorerie positive pour parvenir à faire face à vos échéances. Parmi les multiples solutions pour arriver à cette fin, l’une des premières actions sera d’agir sur votre « postes clients ». Voici quelques pistes de réflexion pour optimiser vos encaissements ...

A optimiser ! …


Solliciter une aide financière à court terme : quelle solution ?

Une aide temporaire ? Si la trésorerie est momentanément négative, et que vous avez un besoin impératif de financer un achat de stocks pour assurer le réassort de vos produits, vous pouvez solliciter une aide ponctuelle de votre banque en lui demandant une facilité de caisse, qui permettra de financer le décalage entre décaissements et encaissements.

La facilité de caisse...

J'ai entendu dire

POSEZ-NOUS VOS QUESTIONS

Plutôt que de recourir au découvert autorisé par la banque, générateur de frais financiers, n’est-il pas plutôt préférable de proposer aux clients un escompte financier ?

La réponse à cette question ne saurait être universelle, tant elle dépend des conditions d’escompte et des modalités d’application prévues par la banque pour accorder le découvert. On peut toutefois dégager une ligne directrice qui consistera à dire que, plus le taux de découvert est faible, et moins l’escompte financier sera intéressant...

Il faut, en tout état de cause, peser le pour et le contre en chiffrant les deux hypothèses.

Lire la suite

Sources

  • Loi n° 2008-776 du 4 août 2008 de modernisation de l'économie – article 21 (délai de paiement des factures)
  • Article L 441-3 du Code de Commerce (conditions d’escompte applicables)
  • Article L 313-12 du Code Monétaire et Financier (crédit d’exploitation ou concours)
  • Articles L 313-23 et suivants et R 313-15 et suivants du Code Monétaire et Financier (cession de créances professionnelles)
  • Arrêt de la Cour de Cassation, chambre commerciale, du 27 janvier 2015, n° 13-26475 (pas de préavis pour la banque qui met fin à une aide financière occasionnelle)
Lire la suite